COVID-19

Toutes les informations sur la page du gouvernement.


POINT DE SITUATION

De nouvelles mesures permettant de faire face à la reprise de l’épidémie sur l’ensemble du territoire sont mises en place :
Éducation
Fin de l’obligation du port du masque dans les écoles primaires à partir du lundi 4 octobre dans les départements où le taux d’incidence est inférieur à 50 pour 100 000 habitants.

DRÔME : 103 par semaines pour 100 000 habitants

« Pass sanitaire »

  • Le « pass sanitaire » est obligatoire dans tous les départements pour accéder à certains lieux, établissements ou événements, en intérieur ou en extérieur, sans notion de jauge, tels que les cinémas, les musées, les cafés, les restaurants, les hôpitaux, les maisons de retraite, les établissements médico-sociaux (sauf en cas d’urgence) ;
  • Les déplacements de longue distance par transports publics interrégionaux sont également concernés ;
  • Depuis le 8 septembre, le « pass sanitaire » n’est plus obligatoire dans les centres commerciaux des départements où le taux d’incidence est inférieur à 200 / 100 000 et en décroissance continue depuis au moins 7 jours.

Vaccination

  • La vaccination est obligatoire pour toutes les personnes au contact des personnes fragiles (soignants, non-soignants, professionnels et bénévoles).
  • La vaccination est ouverte à tous les adultes sans condition et aux adolescents de 12 à 17 ans compris.
  • Une injection de rappel est recommandée pour les personnes de 65 ans et plus ainsi que celles qui présentent des comorbidités à risque de formes graves de Covid-19 (avis de la Haute Autorité de santé).
  • Une campagne de rappel de vaccination est en cours pour les résidents des Ehpad et des unités de soins de longue durée (USLD), les personnes de plus de 80 ans vivant à leur domicile et celles qui présentent un très haut risque de forme grave de Covid-19, ainsi que les personnes immunodéprimées.

Outre-mer

  • L’état d’urgence sanitaire a été décrété sur les territoires de la Guadeloupe, de Polynésie, de Saint-Martin, de Saint-Barthélemy, de la Martinique et de La Réunion.
  • Face à la dégradation de la situation en Guadeloupe, à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin, en Martinique, en Polynésie et à La Réunion, les préfets, en accord avec le Gouvernement, ont décidé de renforcer les mesures permettant de freiner la progression de l’épidémie.

  • Coronavirus ce qu’il faut savoir

 

 

 

 

 


  • Consignes COVID-19

 

 

 

 

 

 


Numéros d’urgence

  • 3919 : Violence conjugales
  • 119 : Violence faites aux enfants ou aux adolescents
  • 114 : Numéro pour les urgences en général

  • La poursuite de la production agricole est une priorité